Excite

Syndic bénévole de copropriété : mode d'emploi

Les propriétaires d'un immeuble de 3 ou 4 appartements peuvent envisager d'élire un syndic bénévole de copropriété. La charge serait trop lourde pour un grand complexe immobilier. L'avantage est essentiellement financier, mais encore faut-il qu'un des copropriétaire soit compétent, qu'il ait le temps, la patience et la trempe pour assumer cette responsabilité.

Quel est l'avantage d'un syndic bénévole pour une copropriété ?

Le principal avantage de choisir un syndic bénévole réside dans l'économie des honoraires qu'un syndic professionnel facturerait si la gestion de la copropriété lui était confiée. L'implication directe d'un des membres du syndicat des coproprétaires dans le processus d'administration permet, en outre, un suivi plus transparent des réalisations et des dépenses.

Quel est le rôle du syndic bénévole de copropriété ?

Tout comme le syndic professionnel, le syndic bénévole :

  • administre l'immeuble, est garant de son bon état et fait exécuter les travaux nécessaires ;
  • assure l'exécution du règlement de copropriété et des décisions des copropriétaires ;
  • établit le budget prévisionnel et les décomptes individuels de charges, tient les comptes, perçoit les charges ;
  • ouvre un compte bancaire séparé au nom de la copripriété (à savoir que les banques rechignent à ouvrir un compte dont il est certain qu'il aura peu d'activité) ;
  • archive et conserve tous les documents ;
  • organise au moins une assemblée générale par an où les décisions sont prises et où il doit rendre compte de sa gestion.

Qui est le syndic bénévole ?

Le syndic bénévole ne peut être qu'un des copropriétaires où le conjoint légitime de l'un d'entre-eux. Il est élu par ses pairs au cours d'une assemblée générale. Les frais de gestion lui sont remboursés, mais il ne perçoit pas de salaire. À noter qu'il est responsable au même degré qu'un professionnel et qu'il a intérêt à se protéger par une assurance.

Un rôle à n'accepter qu'après mure réflexion

Si vous êtes tenté d'assumer le rôle de syndic bénévole de votre copropriété, notez bien que ce n'est pas de tout repos. En effet, c'est vous qui devrez réclamer les cotisations des mauvais payeurs, c'est vous qui devrez essuyer les critiques si les locataires ne respectent pas le règlement ou si les travaux ne conviennent pas. Et tout cela sans rémunération.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016