Excite

Colocation: quelques précautions à prendre avant de signer

Particulièrement appréciée depuis des années par les étudiants, la colocation s’est aussi répandue dans d’autres couches de la population. Cela est non seulement dû à des raisons économiques mais aussi pour rompre l’isolement dans les grandes villes. Cependant, il est impératif de prendre ses précautions avant de s’engager.

Première étape, le choix des colocataires. Comme vivre ensemble lorsque l’on ne se connait pas peut demander des capacités d’adaptation assez importantes, il est préférable de choisir des personnes qui ont un mode de vie pas trop décalé. Le niveau de revenu est également important puisque une trop grande différence peut conduire à des conflits.

Le contrat de colocation est le deuxième point important. Il doit être signé par chacun des colocataires pour ainsi déterminer les droits et les obligations de chacun. Le bailleur peut exiger une clause de solidarité qui, lorsqu’il y a défaut de paiement de l’un des occupants, obligent tous les autres à payer à sa place. Quand il s’agit d’étudiants, les propriétaires demandent une caution parentale – ce qui est normal. Mais il leur arrive de demander à ce que cette dernière soit solidaire et contraigne les parents à payer en cas de défaillance de l’un des colocataires.

Dernière étape, établir des règles de vie avec tous les futurs co-résidents afin de déterminer ensemble les droits et devoirs de chacun. Cela permet notamment de se répartir les tâches, de définir l’accès aux parties communes comme la salle de bain ou le salon.

Source Photo : Jesse757 (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016