Excite

Mesures fiscales pour relancer les ventes immobilières

Les premiers bilans de fin d’année ne sont pas bons. Publié par le ministère du Développement durable, les ventes de logements neufs chutent de près de 44%. La situation est difficile: il faut désormais deux fois plus temps pour espérer vendre son bien.

La relance du marché immobilier ne se fera pas sans un coup de pouce du gouvernement. Christine Boutin, ministre du Logement, souhaite permettre aux couples de devenir propriétaire en abaissant le taux de TVA actuel, le faisant passer de 19.6% à 5.5%. Cette mesure devrait s’appliquer pendant deux ans, après le vote du Parlement.

A qui s’adresse-t-elle?

Elle toucherait les personnes ayant droit au prêt à taux zéro (80% des ménages). Un projet de majoration de ce taux dans le neuf est à l’étude. Actuellement le prêt à taux zéro est valable pour des logements anciens et concerne des revenus n’excédant pas 43 750 euros. Le ménage dispose alors d’une somme de 14 400 euros (en Ile-de-France). L’extension de ce prêt, dans le nouveau projet, prévoirait que les ménages n’atteignant pas le plafond de ressources des prêts d’accession sociale bénéficieraient tout de même d’une majoration.

Le coût estimé de la mesure avoisinerait les 250 millions d’euros. L’objectif prioritaire étant, selon Christine Boutin, de relancer le marché de l’immobilier. Rappelons que les ventes depuis un an passent de 9 mois à 18 mois pour un appartement et de 9 mois et demi à 18 mois pour une maison. Les métiers du bâtiment accusent le coup: 20% de dépôt de bilan en plus pour les entreprises. Celles encore à flot voient leur chiffre d’affaires chuté, dans un secteur ou la construction dépend du neuf.

Photo: remi, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016