Excite

Les agences immobilières ont elles des tarifs fixes pour la vente d'un bien ?

Il est très courant de faire appel à un agent immobilier au moment de l'acquisition ou de la vente d'un bien. La garantie que ce professionnel apporte permet dans la plupart des cas d'effectuer une transaction sereine. Cependant, utiliser la médiation d'une agence immobilière à un coût. Les agences immobilières ont elles des tarifs fixes à appliquer pour la vente d'un bien ?

Les frais d'agence en deux mots

Dans le cas d'une vente d'appartement ou de maison, le paiement de la commission à l'agent immobilier aura lieu au moment du transfert du bien de l'ancien propriétaire vers le nouveau. Dans la majorité des cas, l'agent sera mandaté par le propriétaire pour trouver de nouveaux acquéreurs. Ainsi, le propriétaire passe un contrat avec l'agent immobilier et sera donc redevable de la commission exigible au moment du transfert du bien.

Cependant, il arrive parfois que l'agent soit mandaté par un client pour trouver un bien à acheter. Dans ce cas, ce sera l'aspirant acheteur qui devra s'acquitter des sommes exigibles.

Dans les faits, et dans la quasi-totalité des cas, ce sera l'acheteur qui supportera les frais d'agence, car le vendeur tiendra compte de leur volume dans la constitution du prix d'achat du bien. Puisqu'il en est ainsi, parfois, les agents immobiliers proposeront aux acheteurs de passer un contrat avec eux, afin d'éviter au nouveau propriétaire le paiement des droits de mutation sur cette somme.

Quel type de montant l'agent peut-il exiger ?

Si le montant des frais de notaire sont fixés par décret, il n'en va pas de même pour les commissions d'agence, puisque les tarifs sont libres.

La grande majorité des agences immobilières applique des tarifs variant entre 5 et 10% du prix de vente du bien. Certaines, particulièrement en temps de crise immobilière, pourront baisser leurs tarifs jusqu'à seulement 3% du prix de la vente du bien. D'autres offres proposeront parfois d'aller jusqu'à 1% seulement du prix du bien. Dans tous les cas, il faudra s'assurer du professionnalisme de l'agent pour éviter les mauvaises surprises.

Des marges de négociation possibles en cours de contrat

Il arrive parfois que l'agent immobilier consente à effectuer une remise sur le montant de sa commission afin qu'une vente puisse aboutir. Cela est le cas spécialement lorsque le bien à vendre est entre ses mains depuis un certain temps. En effet, dans un soucis de rentabilité, l'intérêt de l'agent immobilier est de très vite conduire acheteurs et vendeurs vers une transaction. Plus le bien restera longtemps entre les mains de l'agent, moins la vente sera rentable pour lui, car il passera plus de temps à s'occuper de cette vente plutôt qu'à développer de nouvelles offres.

Par ailleurs, en situation de crise immobilière, certains agents, pour conserver un certain volume de clientèle, n'hésiteront pas à accepter des négociations sur le montant de leur commission.

Faites jouer la concurrence

En tous les cas, il est bon de savoir faire jouer la concurrence, car le pourcentage appliqué au prix de vente d'un bien peut très facilement atteindre des sommes assez importantes. Une baisse du taux appliqué par les agences immobilières à leurs tarifs pourra alléger la facture de manière très significative.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016