Excite

Comment fixer le prix d'une maison à vendre ?

En matière de vente immobilière, il y a quelques erreurs à ne pas commettre afin de pouvoir effectuer une transaction sans stress, notamment pour des vendeurs souhaitant liquider un bien dans des délais raisonnables. L'un des points cruciaux est la détermination du prix de vente, car une juste évaluation sera la clé pour obtenir une transaction rapide. Voici comment fixer le prix d'une maison à vendre sans se tromper.

Le critère de la localisation géographique

Il existe des variations de prix suivant l'endroit où se situe la maison à vendre. A prestation égale, certaines localisations s'avèreront plus onéreuses que d'autres. Il y a deux explications à cela :

  • La valeur du terrain : Répondant à la loi de l'offre et de la demande, la valeur du terrain peut passer du simple au double, suivant la ville dans laquelle se trouve le bien. Ainsi, la valeur du terrain à Marseille sera bien plus élevée qu'à Niort, et le prix de vente de la maison augmentera en conséquence.
  • Les besoins recensés dans la région : il est évident qu'en zone rurale, la pression de la demande de bien à vendre se fait moins forte qu'en ville. Les villes sont en effet des pôles d'attraction en raison du fait que ce sont elles qui représentent les plus grand bassins d'emploi. Plus la demande de bien à acheter sera forte, plus les prix auront tendance à s'envoler.

Afin de pouvoir fixer le prix d'une maison à vendre, il est possible de trouver des grilles de prix au mètre carré suivant les régions, mais aussi suivant les arrondissements dans les grandes villes. Cependant, il faut faire attention car ces indications ne sont que des moyennes.

En effet, au sein d'une même zone, il est possible de constater des variations de prix suivant les caractéristiques physiques du bien. Par exemple, une maison située à flanc de colline sera plus valorisée qu'un bien dépendant du même quartier, mais se trouvant en bordure d'autoroute.

Les critères physiques du bien

Si la localisation de la maison et sa superficie intérieure tant qu'extérieure entrent grandement en ligne de compte dans la définition de son prix de vente, il existe des critères physiques qu'il conviendra d'étudier afin de trouver la juste évaluation d'un bien :

  • L'état du bien : si la maison est vétuste, ou si un grand nombre de réparations ou d'aménagements sont nécessaires pour une mise en conformité, cela entrainera automatiquement une moins-value. A contrario, une maison moderne, avec des installations bien entretenues et une décoration soignée, sans pour autant être trop personnalisée saura plus facilement séduire et pourra éventuellement justifier une plus-value dans la constitution du prix de vente.
  • Les éléments constitutifs du bien : selon les localisations, certains types de biens se vendront mieux que d'autres. Par exemple, dans la plupart des cas, les maisons de type 4 auront du succès auprès des couples en âge de procréer, la tendance étant majoritairement d'avoir un à deux enfants par famille. Cependant, bien d'autres critères (tels que la présence de garages, d'un grand terrain...) pourront être mis en avant selon les régions. Pour les connaître, il existe un moyen simple : la discussion avec un agent immobilier implanté dans le secteur.

En résumé

Les coups de cœur sont plutôt rares, et les acheteurs sont devenus des consommateurs avisés qui n'hésiteront pas à mettre en lumière les moindre défauts d'un bien afin de pouvoir en négocier le prix. Il faudra donc savoir pondérer les divers critères évoqués précédemment afin de pouvoir fixer le prix de la maison à vendre de manière juste. Ce n'est qu'ainsi que la transaction pourra s'effectuer rapidement.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016