Excite

Ce qu'il faut connaître de la fiscalité immobilière en 2014

Le domaine de la fiscalité immobilière 2014 connaît quelques bouleversements. Le gouvernement appliquera au cours de cette nouvelle année des mesures parfois intéressantes comme un abattement exceptionnel de 25%. Il y aura également des hausses, et notamment celle de la TVA qui passera de 7 à 10% dès le 1er janvier.

Le projet de loi concernant la fiscalité immobilière de 2014 met en avant un abattement exceptionnel de 25%. Ce dernier est appliqué sur les plus-values et concerne jusqu’au 31 août les vendeurs de biens. Si les logements sont destinés à être détruits, un taux plus important pourrait même être appliqué.

Les abattements en lien avec les terrains à bâtir ont été modifiés notamment sur le long terme. Les personnes concernées bénéficieront de l’ancien système puisqu’une exonération totale sera observée dès 30 ans de détention. Les abattements seront donc :

  • De 2 % après 5 ans de détention
  • De 4 % après 17 ans de détention
  • De 8 % après 24 ans de détention

Les particuliers peuvent également bénéficier notamment pour les travaux lourds d’une aide. Cette dernière est généralement de 1 350 euros, mais le montant peut atteindre 3 000 euros si la personne a des revenus modestes. Dans ce cas de figure, divers critères seront pris en compte comme la composition du ménage ainsi que les ressources du foyer.

Enfin, la taxe d’aménagement sera réduite pour cette nouvelle année. Lors d’une déclaration de travaux ou le dépôt d’un permis de construire, vous obtiendrez ainsi une baisse de 1.7% sur la valeur de référence au m².

La hausse de la TVA

Dans le secteur de la fiscalité immobilière 2014, la TVA a subi une augmentation depuis le 1er janvier. Elle est passée de 7 à 10 % pour les travaux de rénovation. Il faut toutefois noter que ceux qui sont en lien avec une amélioration thermique bénéficient d’un taux préférentiel de 5.5%.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016