Excite

Crédit immobilier : baisse du taux

On enregistre au niveau du crédit immobilier, une baisse du taux. Cette baisse est conséquente puisqu'elle ramène le crédit aux taux les plus bas depuis décembre 2010. C'est le courtier immobilier Meilleurtaux qui fait part de cette constatation. Ce taux aurait chuté en vingt ans de 1,61%, il passe en effet à 3,92% contre 4,31% en janvier 2012.

La baisse est enregistrée sur un fond de baisse historique du taux de l'OAT sur 10 ans. Quelques raisons peuvent justifier cette baisse record dont la principale pourrait être le taux des obligations assimilées au Trésor (OAT). En effet, c'est la principale valeur de référence pour les prêts immobiliers. Ce taux ayant baissé régulièrement depuis un an a atteint en juin son niveau le plus bas à 2,26%. Lors des baisses en 2011, les banques s'étaient accordé des marges confortables en augmentant leur taux de crédit. Si elles avaient procédé à une telle manipulation, c'était en raison des difficultés de financement qu'elles rencontraient.

Dans le domaine du crédit immobilier, la baisse du taux pourrait cette fois s'expliquer par la politique que les établissements ont dû mener du fait d'une demande plus basse. Si les demandes sont moins nombreuses, on peut attribuer cette diminution à la suppression de certains avantages comme le prêt à taux 0 plus. Les établissements de prêt sont de plus en plus rigoureux dans la sélection des clients, en raison notamment de l'incertitude des conditions économiques du pays, en revanche, les emprunteurs considérés comme présentant peu de risque empruntent à des conditions très favorables.

Ainsi, pour les dossiers étant classés dans les meilleurs, l'emprunteur bénéficiera d'un taux à 3,60% sans négociation pour un prêt sur vingt ans. Une fois négocié, celui-ci peut atteindre 3,30%. Il n'a toutefois pas encore atteint le plafond de 3,20% qui l'avait été en octobre 2010. Le marché de l'immobilier semble repartir, même si globalement la hausse des ventes reste faible. En effet, les banquiers restent extrêmement prudents et les acquéreurs ne savent pas où acheter leur bien. Les demandes sont en hausse sur l'ensemble de la France, sauf à Paris où les prix encore très élevés ne sont pas incitatifs.

Différences de taux suivant les lieux géographiques

Si dans le crédit immobilier, la baisse du taux est bien effective, elle varie cependant suivant les régions. Les plus hauts taux se retrouvent dans l'est avec 4,04% et la région nord avec 3,94%. Les taux moyens sont pratiqués en Ile-de-France à 3,89% sont inférieurs à la moyenne nationale qui est de 3,92% mais plus élevés que dans les régions de l'Ouest où il est à 3,88% ou le Sud-ouest à 3,87%.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016