Excite

Le courtier en prêt immobilier : mode d'emploi

L'obtention d'un prêt immobilier passe par le fastidieux démarchage d'un nombre important de banques afin d'obtenir le meilleur taux. Au temps consacré à cette opération s'ajoutent les hésitations engendrées par la méconnaissance du système et du marché. C'est là qu'intervient le courtier en prêt immobilier : il met rapidement les banques en concurrence pour obtenir le meilleur taux.

Avantage de passer par un courtier en prêt immobilier

Faire appel à un courtier fait économiser tout le temps passé à rencontrer les représentants de nombreuses banques. Cela permet aussi d'obtenir le meilleur taux de remboursement. En effet, le courtier connaît le marché et bénéficie d'avantages auprès des banques car, de par la quantité de dossier qu'il est susceptible de déposer, il représente une ressource non négligeable. Par ailleurs, en fonction des données financières que son client lui fournit, le courtier lui donne une évaluation immédiate de la situation : montant maximum empruntable, apport personnel, frais annexes et leur montant.

Le courtier est-il fiable ?

Pour être immatriculé au registre ORIAS des intermédiaires, le courtier doit justifier de ses compétences professionnelles par une attestation délivrée par un organisme de formation spécialisé. Ces organismes agréés sur appréciation du contenu et des supports délivrés. L'attestation qu'ils fournissent doit être justifiée par la présence du stagiaire et ses résultats à un contrôle de fin de stage.

Combien ça coûte ?

Le courtier facture ses services sous le nom de "frais de mandat". C'est un coût supplémentaire largement compensé par le gain apporté. Ces frais ne sont pas démesurés car le courtier est, par ailleurs, rémunéré par une commission de la banque égale à un pourcentage convenus sur le montant du prêt. La banque aussi y trouve son compte, car l'intervention du courtier lui évite des frais de commercialisation.

Le courtier n'a pas le droit d'encaisser de provision

En tant qu'intermédiaire dans l'obtention d'un prêt d'argent, le courtier en prêt immobilier n'est pas autorisé par le code monétaire et financier, à réclamer quelque somme que ce soit avant que les fonds soient effectivement versés. En conséquence tout client qui se verrait demander une provision, une avance de frais ou des frais de constitution de dossier saurait qu'il a affaire à un courtier malhonnête.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016